Editorial/Ces nouveaux squatters du cabinet du ministre des Sports !

C’est le sort réservé au Comité national olympique, à la Linaf et à la Coordination du CSU, après avoir été tous les trois chassés manu militari du Palais des Sports.

Le Gabon c’est le Gabon ! Après avoir été invité récemment à quitter manu militari le Palais des Sports à la suite d’un préavis d’une journée, le Comité national olympique, la Linaf et à la Coordination du Championnat scolaire et universitaire (CSU) viennent d’hériter d’un bureau chacun au cabinet du ministre des Sports.

Très rocambolesque, l’affaire, au regard de la taille surtout des deux premières institutions. Confortablement logées, et c’est le lieu de le dire, pendant plusieurs années au stade d’Angondjé, ces deux grandes institutions du sport national sont désormais réduites à tout faire dans un riquiqui au cabinet du ministre des Sports.

Si la Coordination du CSU peut se contenter de l’unique bureau qui leur a été offert au cabinet du « patron », en raison de sa jeunesse, elle a à peine cinq mois d’existence, tel n’est pas le cas des deux autres structures.

Aller et retour à Angondjé et puis…

Partis d’abord d’Angondjé en janvier 2019 suite aux barricades érigées par les grévistes de l’Anageisc et le Cnogemcni qui réclamaient leurs arriérés de salaires, le Comité national olympique et la Linaf, avaient d’ailleurs laissé leur lourd matériel de bureau et surtout informatique, dans l’espoir d’y retourner au plus vite.

Ils avaient alors accepté d’aller s’installer provisoirement au Palais des Sports où les conditions de travail n’étaient plus déjà réunies. Deux ou trois bureaux pour la Linaf et une grande salle pour le Comité olympique, c’était le décor. Allez up, on y va ; il faut servir la République !

Puis est arrivé au Gabon l’ennemi universel parti de Chine, le coronavirus. Faute de structures adéquates, notre retard en la matière nous rattrape déjà, le Palais des Sports est réquisitionné par servir de laboratoire, le laboratoire Pr Gahouma.

Cette fois la Linaf et le Cnog vont recevoir une note de service du ministère qui leur intime d’évacuer les lieux dans les 24h. La patrie est en danger ! Il faut encore faire les bagages et autres sachets et repartir à la case départ. Surtout que les grévistes sont fatigués et ils ont disparu dans la nature !

A peine avaient-ils recommencé à s’installer à nouveau que le même ministère est encore venu leur demander de vider les lieux. Un autre préavis de 24h car la note du 20 mai leur demande de libérer les locaux le 21 mai. Allez-y comprendre.

Sauf qu’ici, ce n’est pas pour le début des travaux d’entretien du stade comme annoncé par Franck Nguéma, mais pour la construction d’un hôpital dit campagne. En tout cas, même chez les Blancs, on a vu ça !

Vous avez dit des bureaux !

En tout cas, la décision est prise et l’orientation a été faite aux trois structures. Respectées ou respectables soient-elles ! « Vous avez chacun un bureau là et débrouillez-vous. Il faut sauver d’abord la patrie », peut-on imaginer.

Une façon toute voilée de leur dire « Battez-vous déjà de vous-mêmes ». A chacun d’apprécier l’offre du ministère des Sports.

Mais si la Coordination du CSU et la Linaf peuvent accepter de subir ce diktat parce que dépendant entièrement du ministère des Sports, est-ce le cas de la représentation nationale du Comité international olympique (CIO), la « Fédération de toutes les Fédérations » ? En tout cas nous sommes au Gabon !

Mais ce qu’il faut déjà savoir et certainement qu’on n’a pas vu ici, c’est les deux normalisations qu’assurent le Comité olympique actuellement (taekwondo et athlétisme). Leur suivi pourra encore prendre un coup, faute d’espace de travail adéquat.

Le bureau alloué ne pouvant contenir que deux personnes, selon nos informations, on ne pourra donc jamais voir le président Folquet dans ce riquiqui et aucune réunion ne pourra se tenir dans ce lieu.

Pour l’instant, et c’est le regard le plus réaliste, pendant un temps, le temps de chercher des sièges, cette fois-ci très certainement à leurs frais, la Linaf et le Cnog ne vont exister que dans les ordinateurs et les voitures de leurs responsables. Affaire à suivre !

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 46 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Football-Racisme/Ces propos irréalistes de Mario Balotelli !
Médias/Lancement de la chaine Gabonallsport Youtube
Handball-Lineph/«L’Assemblée générale aura bel et bien lieu »
Covid 19-Médias/Les difficultés de la presse sportive en Afrique
Fifa-RCA/Suspension du stade Boganda de Bangui
Handball-Diaspora/«Cette signature est juste un pas de plus dans ma carrière »
Handball-Diaspora/Le Gabonais Tabanguet signe à la JS Cherbourg

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON